Agenda Agenda
Informer Informer Soutenir la recherche Soutenir la recherche Agir Agir

Historique du soutien de Genespoir
à la recherche sur l'albinisme

Février 2013 : Genespoir décide de soutenir financièrement deux projets de recherche à hauteur de 15 000 € chacun :
Étude des défauts rétiniens dans un modèle murin de l'albinisme présenté par Alexandra Rebsam, Institut du Fer à Moulin, laboratoire INSERM U839, équipe de Patricia Gaspar.
Recherche de nouveaux gènes impliqués dans l'albinisme oculo-cutané présenté par le Pr Arveiler, laboratoire de Génétique humaine de Bordeaux 2.

Le Pr Aquaron poursuit son projet Albinisme oculo-cutané de type 2 (OCA2) en Afrique subsaharienne et génétique des populations bantoues. Le reliquat des fonds alloués par Genespoir en 2012 permettent d'assurer son fonctionnement en 2013.
27 et 28
Octobre 2012 :
Genespoir organise à Paris les "1st European Days of Albinism". Pour la première fois des chercheurs, des médecins et des représentants d'associations européennes concernés par l'albinisme sont réunis pour partager leurs expériences et mettre au point un plan d'action pour aider les personnes albinos et coordonner et dynamiser la recherche au niveau européen.
Février 2012 : Pour la première fois depuis 2007, quatre projets de recherche sont proposés en réponse à l'appel d'offres de Genespoir :
• Le projet du Pr Arveiler : Recherche de nouveaux gènes impliqués dans l'albinisme oculo-cutané.
• Le projet du Pr Aquaron : Albinisme oculo-cutané de type 2 (OCA2) en Afrique subsaharienne et génétique des populations bantoues.
• Le projet d'Alexandra Rebsam : Étude des défauts rétiniens dans un modèle murin de l'albinisme.
• Le projet du Centre Hospitalier National d'Ophtalmologie des 15/20 : Contribution de l’imagerie rétinienne à l’amélioration de la caractérisation phénotypique/génotypique de l’albinisme oculaire.

Le conseil scientifique n'a pas jugé les deux nouveaux projets proposés suffisamment construits et aboutis pour les soutenir en 2012. Il a renouvelé sa confiance au Pr Arveiler et au Pr Aquaron. L'association s'est engagée à leur verser respectivement 15 000 € et 5000 € pour 2012.
Février 2011 : Indépendamment, en réponse à l'appel d'offres de Genespoir, le professeur Arveiler propose un projet ambitieux de recherche sur les nouveaux gènes impliqués dans l'albinisme oculo-cutané avec un budget de 173 000 €. Genespoir apporte son soutien à hauteur de 15 000 €.
Depuis 2010, le travail de recherche sur l'albinisme mené au sein du laboratoire de Génétique humaine de Bordeaux constitue le sujet de thèse de Sciences du docteur Fanny Morice-Picard, assistante hospitalier universitaire dans le laboratoire.
Janvier 2011 : Sous l'impulsion de Genespoir, six laboratoires européens de recherche sur l'albinisme se regroupent et répondent à l'appel à projet européen E-Rare. Le budget demandé est de 1 377 340 €.
Février 2010 : Au vu des résultats obtenus et du projet présenté par le professeur Arveiler, Genespoir lui renouvelle sa confiance et lui remet un chèque de 15 000 € pour 2010.
L'association continue de soutenir également le programme de recherche initialement présenté par le professeur Grandchamp de Paris et maintenant sous la responsabilité du docteur Jean-Louis Bergé Lefranc de Marseille.
Février 2009 : Genespoir renouvelle sa confiance au professeur Arveiler, directeur du laboratoire de Génétique humaine de Bordeaux et lui remet un chèque de 15 000 € pour 2009.
L'association décide de soutenir également un deuxième programme de recherche présenté par les professeurs Grandchamp de Paris et Aquaron de Marseille à hauteur de 10 000 € sur deux ans.
Février 2008 : Le conseil scientifique, au vu des résultats obtenus par le laboratoire de génétique humaine de Bordeaux et en considérant le projet présenté pour 2008, décide de poursuivre son soutien au professeur Arveiler.
Février 2007 : Le conseil scientifique de Genespoir sélectionne le projet du professeurr Arveiler du laboratoire de génétique humaine de Bordeaux dont le sujet est Analyse moléculaire de patients atteints d'albinisme oculo-cutané et lui remet un chèque de 15 000 €.
Octobre 2006 : Genespoir lance son premier appel d'offre pour des projets de recherche sur l'albinisme doté de 15 000 €
Juillet 2003 : Olivier Camand soutient sa thèse Albinismes : diagnostics génétiques et étude du développement anormal de la rétine sous la direction de Marc Abitbol.
Olivier Camand poursuit actuellement ses travaux de recherche sur le développement de la rétine albinos chez Richard Nowakowki au département de neurosciences et de biologie cellulaire à Piscataway dans le New Jersey (USA).
1998 : Début de la première thèse sur l'albinisme soutenue financièrement par Genespoir.
Actualité Actualité